Arthur Loyd Investissement
Conseil en Investissement
 
 
 
01 45 202 200
Arthur Loyd Investissement renforce ses équipes

Arthur Loyd Investissement, la structure nationale de conseil à l'investissement du Groupe Arthur Loyd, renforce ses équipes avec l'arrivée de deux nouveaux collaborateurs, Agnes Buguet (Cayet), en tant que consultante, et Jean Baptiste Rochmann, en tant qu'analyste financier.

 

Agnès BUGUET a débuté sa carrière en 2001 en salle de marché sur le desk Produit Structurés. En 2003, elle intégrait le Cabinet Flabeau pour développer le service Investissement et Grands Comptes. Elle le quittait en 2009 pour développer un projet personnel avant de rejoindre Arthur Loyd cette année. Elle est diplômée en Gestion Financière (ESGF) et titulaire d’un MBA de Fiscalité et Droit des Affaires (ESG).

 

Jean-Baptiste ROCHMANN a débuté comme consultant en immobilier dans le département Real Estate Advisory du cabinet Deloitte. Il est diplômé de l’école d’ingénieur des Arts et Métiers, et du Master 246 - Management de l’Immobilier de l’Université Paris Dauphine.

 

Julien Pinault, directeur du département Investissement, se félicite de ces recrutements de qualité (série en cours), qui participeront à la croissance et au développement de cette structure spécialisée dans la commercialisation d'actifs unitaires ou de portefeuilles, sur l'Ile de France comme sur l'ensemble du territoire Français. Arthur Loyd apporte ainsi un service centralisé offrant une connaissance profonde des marchés immobiliers français, grâce à son réseau de 65 agences situées en région et en Ile de France.

 

Le département Investissement aura réalisé en 2015 plus de 220 m€ de transactions.

ARTHUR LOYD INVESTISSEMENT

 

ARTHUR LOYD INVESTISSEMENT est la structure spécialisée en investissement du groupe ARTHUR LOYD, 1er réseau national Indépendant de Conseil en Immobilier d’Entreprise.

 

Nous offrons un service dédié aux stratégies d’investissement, d’arbitrage et d’externalisation à un large panel d’investisseurs, français ou internationaux, institutionnels ou privés.

Nos actualités

Boulogne / Arthur Loyd vend le 63 bis rue de Sèvres à Fructifonds Immobilier
La SCPI Fructifonds Immobilier, représentée par AEW Europe SGP a acquis un immeuble multi locataires de bureaux, d’environ 6 600m², au 63 bis rue de Sèvres à Boulogne-Billancourt, auprès d’une Caisse de retraite représentée par Rocval. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.Le vendeur était conseillé par l’étude Letulle et l’acquéreur par l’étude Prud’homme & Baum (Me Nicolas Baum).Dans cette transaction, la SCPI Fructifonds Immobilier a été conseillée par la société Arthur Loyd Investissement. 
Boulogne / Arthur Loyd vend le 63 bis rue de Sèvres à Fructifonds Immobilier
La SCPI Fructifonds Immobilier, représentée par AEW Europe SGP a acquis un immeuble multi locataires de bureaux, d’environ 6 600m², au 63 bis rue de Sèvres à Boulogne-Billancourt, auprès d’une Caisse de retraite représentée par Rocval. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.Le vendeur était conseillé par l’étude Letulle et l’acquéreur par l’étude Prud’homme & Baum (Me Nicolas Baum).Dans cette transaction, la SCPI Fructifonds Immobilier a été conseillée par la société Arthur Loyd Investissement. 
AXIS Promotion acquiert un immeuble de bureaux de 1900 m² à METZ
La société AXIS Promotion a acquis, auprès d’AXA Investment Managers – Real Assets, agissant pour le compte de l’un de ses clients, un ensemble immobilier de bureaux de 1 900 m² situé en plein cœur du centre-ville de Metz, rue des Clercs (57). L’immeuble développe une surface de bureaux de 1 900 m² environ, loués à près de 75%, auprès de 5 locataires.Le montant de la vente n’a pas été communiqué.Dans cette transaction, le vendeur était conseillé par Arthur Loyd Investissement dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec BNP Paribas Real Estate. Un photo de l’immeuble en PJ.
Immobilier logistique : un premier trimestre 2016 dans le sillage de l’année 2015
La demande placée du premier trimestre pour les entrepôts de plus de 10 000 m² se maintient dans le sillage de l’année 2015, avec un volume de 534 000 m², dont 240 000 m² en clé-en-main. La dorsale concentre 70 % des commercialisations, avec un écart significatif entre ses 4 pôles. Avec 246 000 m², l’Ile-de-France capte 46 % de la demande placée nationale, un très bon démarrage, bien que légèrement en retrait de celui du 1er trimestre 2015. Les bâtiments de classe A recueillent 77 % du volume, le secteur Est enregistrant 38 % de la demande, contre 28 % pour le secteur Sud en 2ème position. Si le stock de qualité recule sur l’ensemble du territoire, ce n’est pas le cas en Ile-de-France où il s’établit autour de 1,2 M de m². Le secteur Sud reste le plus offrant avec 50 % du stock. Les marchés du Nord et de la région Lyonnaise affichent des volumes similaires autour de 55 000 m², avec un nombre réduit de transactions en classe A et B. Le secteur Nord-Isère accueille l’une des 3 transactions supérieures à 40 000 m² de ce début d’année, l’enseigne Auchan International s’étant positionnée sur le seul bâtiment de grande surface disponible. L’offre immédiate ne cesse de se résorber sur ces deux pôles. Mais tandis que le potentiel du Nord reste conséquent, l’offre en région lyonnaise reste problématique malgré l’appel d’air des deux programmes lancés en blanc fin 2015 totalisant 53 000 m². Avec une seule transaction de 13 000 m², le démarrage en région marseillaise est très limité. Les projets d’envergure étant très souvent impactés par les recours, 2016 sera sans doute une année atone, conforme à la nature irrégulière de ce marché. Fort de 7 clés-en-main sur les 11 enregistrés ce trimestre, les marchés secondaires conservent tout leur dynamisme. Bordeaux et Rennes sont en tête, en affichant respectivement 74 000 m² et 45 000 m². Malgré les pressions sur l’offre et la reprise économique qui semble se dessiner, les valeurs locatives faciales évoluent peu. Elles s’établissent dans une fourchette allant de 47 à 58 €/ht/hc/m²/an en Ile-de-F. et de 43 et 46 € sur le reste de la dorsale. Sur le front de l’investissement, après le record de 2016, l’appétit des investisseurs ne se dément pas pour les actifs core ou les portefeuilles pan-européens. La compression des taux de rendement est d’ores et déjà actée, passant sous la barre des 6  % en Ile-de-France.  
Arthur Loyd Ile de France : 2016 est une année pleine de promesses...
 Un peu plus dun an après l’arrivée de Pierre-Antoine Matrand à la direction de l'agence pour Arthur Loyd Ile-de-France, le conseil fait le bilan d'une année 2015 pleine de succès et annonce un exercice 2016 très prometteur pour le développement de son activité. Avec une équipe renouvelée, dynamique et audacieuse, l'exigence de la qualité des services offerts aux clients se traduit par de beaux succès. Pierre-Antoine Matrand souligne notamment les différentes transactions effectuées sur l'immeuble Passy Kennedy : après la lourde rénovation menée par le propriétaire AG2R La Mondiale, les équipes d'Arthur Loyd ont réalisé pour le propriétaire l'intégralité des transactions sur cet actif en 2015 pour un total de 7 197 m2."L'importance et la qualité de notre réseau national, nos outils marketing innovants et l'implication totale de nos équipes auprès de nos clients nous permettent de commercialiser avec succès les immeubles qui nous sont confiés" précise Pierre-Antoine MATRAND.Arthur Loyd a également conseillé des utilisateurs dans leurs projets ; et notamment Infotel (rue Madeleine Michelis à Neuilly) ou encore le cabinet d'avocats international Osborne Clarke (163 Boulevard Malesherbes, Paris 17ème ). "Dans un contexte de forte croissance de notre activité, nous avions une double problématique : la recherche d'un nouveau siège mais aussi d'un successeur pour nos premiers locaux. Arthur Loyd a su comprendre nos enjeux et nous conseiller en veillant à toujours défendre nos intérêts de manière efficace tant sur les aspects financiers qu’opérationnels" précise Catherine Olive, Associée chez Osborne Clarke.Parmi les opérations en cours, l'Agence Ile de France assure notamment la revente de 12 actifs franciliens issus d'un portefeuille national de 132 lignes, commercialisé en bloc par Arthur Loyd Investissement en 2015.« Nous traitons par ailleurs de belles missions utilisateurs à Paris et dans les Hauts-de-Seine, que nous accompagnons en exclusivité. En 2016, nous comptons attirer de nouveaux talents pour renforcer nos équipes et continuer à répondre toujours mieux aux attentes de nos clients » conclut Pierre-Antoine Matrand   
ARTHUR LOYD HÔTELLERIE
Arthur Loyd crée un Département Hôtellerie, pour accompagner les investisseurs et les groupes hôteliers dans leur développement. Eric PACAUD prend la tête de cette nouvelle structure.Eric PACAUD est un spécialiste des projets de rénovation ou de construction d’établissement hôteliers et a collaboré avec les grandes enseignes partout en France. Au cours des dernières années, Eric a piloté ce type de projets pour le Groupe AMEO.Daniel DORCHIES, Président du Groupe Arthur Loyd commente : « Un certain nombre de nos clients, en relation avec nos 60 implantations, en Ile de France et en Régions, et notre département Investissement étaient demandeurs d’un accompagnement dédié et spécialiste des transactions hôtelières. »Cette nouvelle structure, Arthur Loyd Hôtellerie, opérera sur la France entière avec l’appui de l’ensemble du réseau.   
Arthur Loyd Investissement renforce ses équipes avec l'arrivée de deux nouveaux collaborateurs
Arthur Loyd Investissement, la structure nationale de conseil à l'investissement du Groupe Arthur Loyd, renforce ses équipes avec l'arrivée de deux nouveaux collaborateurs, Agnes Buguet (Cayet), en tant que consultante, et Jean Baptiste Rochmann, en tant qu'analyste financier. Agnès BUGUET a débuté sa carrière en 2001 en salle de marché sur le desk Produit Structurés. En 2003, elle intégrait le Cabinet Flabeau pour développer le service Investissement et Grands Comptes. Elle le quittait en 2009 pour développer un projet personnel avant de rejoindre Arthur Loyd cette année. Elle est diplômée en Gestion Financière (ESGF) et titulaire d’un MBA de Fiscalité et Droit des Affaires (ESG). Jean-Baptiste ROCHMANN a débuté comme consultant en immobilier dans le département Real Estate Advisory du cabinet Deloitte. Il est diplômé de l’école d’ingénieur des Arts et Métiers, et du Master 246 - Management de l’Immobilier de l’Université Paris Dauphine. Julien Pinault, directeur du département Investissement, se félicite de ces recrutements de qualité (série en cours), qui participeront à la croissance et au développement de cette structure spécialisée dans la commercialisation d'actifs unitaires ou de portefeuilles, sur l'Ile de France comme sur l'ensemble du territoire Français. Arthur Loyd apporte ainsi un service centralisé offrant une connaissance profonde des marchés immobiliers français, grâce à son réseau de 65 agences situées en région et en Ile de France. Le département Investissement aura réalisé en 2015 plus de 220 m€ de transactions.
Cevan Torossian prend la direction du dept. Etudes & Recherche d’Arthur Loyd
  Cevan Torossian est nommé directeur du département Etudes & Recherche d’Arthur Loyd, basé à Paris, où il rejoint les équipes de Philippe Leigniel. Il appuiera le développement de l’Agence Ile de France et de l’activité Capital Markets, et sera en charge avec son équipe de la production des études et analyses nationales du réseau Arthur Loyd, présidé par Daniel Dorchies.Cevan Torossian, 33 ans, est diplômé d’une maîtrise de Géographie et Aménagement et titulaire d’un master de l’Institut d’Urbanisme de Paris. Il a débuté sa carrière chez Urbaconseil, avant de rejoindre MBE Conseil où il a notamment occupé le poste de chargé d’études senior.
Investissement : Vente d’un immeuble de bureaux à Nîmes (30)
La Foncière SIBA s’est portée acquéreur d’un immeuble de bureaux situé dans le centre-ville de Nîmes, à proximité de la gare TGV et des arènes. L’immeuble, à usage principal de bureaux, développe une surface d’environ 6 000 m² et 88 parkings. Il est entièrement loué à un locataire unique.  Dans cette vente, Arthur Loyd Investissement et Arthur Loyd Nîmes conseillaient AXA Real Estate, pour le compte de l’un de ses clients, dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec Catella.
Arthur Loyd Logistique signe avec ITM Alimentaire sur 38 000 m² à Vert-Saint-Denis
Le groupement des Mousquetaires via sa filiale ITM Alimentaire renforce ses activités logistiques sur le Sud de l’Ile-de-France. Après une première acquisition en 2011  d’une plateforme logistique de 100 000 m² à Vert Saint Denis (77), ITM vient de prendre à bail pour une durée de 6 ans, sur cette même commune, un nouvel immeuble de 38  000 m² propriété d'AXA Real Estate." Cet entrepôt construit en 2008 par PRD présente toutes les caractéristiques de l’immeuble dernière génération ; rubriques ICPE, hauteur, gestion flux VL et PL, qualité architecturale ...   Un critère essentiel pour ITM", précise Didier Terrier, directeur associé au sein d'Arthur Loyd Logistique.Dans cette transaction, la filiale spécialisée en immobilier logistique du groupe Arthur Loyd conseillait le preneur et le propriétaire ."Depuis le début de l’année, Arthur Loyd Logistique a commercialisé près de 160 000 m². Notre positionnement de spécialiste et nos performances sur ce marché favoriseront en 2015 le développement de notre équipe", ajoute Didier Terrier. 

Equipe

 

Découvrez l'équipe Arthur Loyd Investissement